Domiciliation fiscale entreprise

Loi Girardin Social : Un bon plan pour défiscaliser !

Le dispositif Girardin est une loi qui autorise aux contribuables français une réduction de leur imposition, et ce, à travers un investissement dans les régions DOM-TOM. Si la loi girardin s’est révélée être un bon outil financier, elle n’est pas pour autant dénuée de risques. La personne impliquée se doit de choisir rigoureusement ses collaborateurs et mener une bonne simulation de son montage fiscal.

La loi Girardin : Plusieurs catégories d’investissement !

Il existe différentes sortes d’investissement Girardin. Ce dispositif permet à l’investisseur, selon le secteur concerné, de participer directement dans l’essor de l’économie des régions DOM-TOM. Ainsi, on peut identifier deux principales catégories : la loi Girardin logement Social (Investissement dans le logement social) et la loi Girardin Industriel (investissement dans l’agriculture). Pour plus d’informations sur les bénéfices fiscaux, nous vous invitons à lire le BOFIP, ou tout simplement, visiter le site de Profina sur https://www.groupe-profina.com/espace-outre-mer/presentation/loi-girardin/. Pour l’heure, concentrons nous sur le dispositif Girardin Social.

Le Girardin social

Le Girardin social est une loi permettant de défiscaliser, suite à l’investissement dans la construction et la rénovation de logements sociaux. Afin d’y accéder, l’investisseur promet de mettre l’immobilier neuf en location, à titre de résidence principale, et ce, pendant une période d’au moins cinq ans. Dans le cas d’un logement intermédiaire, cette durée est étendue d’une année supplémentaire. L’actif immobilier doit être mis en location durant les 6 mois suivant l’aboutissement des travaux.

Le bénéfice fiscal est établi à partir du prix de revient du bâtiment. Il faut noter l'éligibilité d’une majoration probable du prix du mètre carré à ce bénéfice fiscal. Depuis 2009, le prix d’achat d’un bien immobilier est restreinte aux surfaces habitables de 50 à 150 mètres carrés. Dans de telles configurations, la diminution d’impôt peut monter jusqu’à 64%.

Intégrer l’investissement SCPI ?

Pour finir, il est tout à fait possible de combiner le Girardin Social avec un plan d’achat de parts de SCPI. Ces dernières doivent alors acquérir de l’immobilier neuf engagé à 90%, au moins, au logement.

Comme le cas de l’acquisition en direct, les SCPI doivent offrir les bâtiments à la location pendant une période d’au moins cinq années. Les investisseurs doivent aussi garder leurs parts pendant cette durée.

Une envie d'expression, réagissez à propos de notre texte.

%NDD% : de toutes récentes actu.

  1. 29 Avril 2019Avantages fiscaux de la domiciliation commerciale2382 v.
  2. 04 Déc. 2018Les symptômes d’une entreprise en difficulté : savoir les identifier le plus tôt possible2156 v.